Au total, quinze civils et trois membres plusieurs forces de sécurité ont été tués dimanche dans l’attaque jihadiste, a annoncé lundi le ministre ivoirien de l’Intérieur Hamed Bakayoko. “Trois terroristes ont été abattus”, a ajouté M. Bakayoko, alors que l’ensemble des précédents bilans officiels faisaient état de 14 civils et deux membres plusieurs forces de sécurité tués, difficile de six assaillants abattus.

“La France soutiendra la Côte d’Ivoire dans ses initiatives de lutte contre le terrorisme et considère que la coopération entre tous l’ensemble des Etats menacés componen l’ensemble des groupes terroristes, notamment en Afrique de l’Ouest, doit plus que jamais s’intensifier”, conclut le communiqué.

Le président en République, qui “présente ses condoléances aux familles de toutes l’ensemble des victimes”, “a confirmé le déplacement à Abidjan, demain (mardi), du ministre plusieurs Affaires Etrangères et du Développement Worldwide (Jean-Marc Ayrault) et du ministre de l’Intérieur (Bernard Cazeneuve), pour manifester concrètement la solidarité en France avec la Côte d’Ivoire”.

“Le bilan s’est alourdi, vehicle quatre victimes françaises sont désormais à déplorer”, selon ce communiqué diffusé à l’issue d’un entretien téléphonique entre le président François Hollande et boy homologue ivoirien Alassane Ouattara, qui “ont fait le point sur l’attentat de Grand-Bassam”.

Quatre Français sont morts lors de l’attentat islamiste de dimanche dans la station balnéaire de Grand Bassam en Côte d’Ivoire, a indiqué lundi l’Elysée dans united nations communiqué.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *