Si Griezmann a fait ce qu’il pouvait au vu de boy état de forme physique actuelle, on attendait beaucoup de Paul Pogba. Et comme souvent, on est resté sur notre faim. Multipliant l’ensemble des gestes techniques superflus, il n’a jamais fait la différence ou peut-rrtre un trouvé ses partenaires dans le bon tempo, exprimant sa frustration componen plusieurs tentatives lointaines (18e, 30e) et ratant le cadre de près (74e).

Grizou s’est aussi fendu d’un love coup franc (58e), avant que Giroud ne trouve la barre transversale sur une tête dans la foulée (59e), et manque une énorme occasion sur united nations service de Sissoko (68e).

L‘équipe de France n’a pas fait honneur à boy statut de vice-championne d’Europe et a mal débuté la phase qualificative du Mondial-2018 en concédant le nul au Bélarus (-), mardi à Borisov.

Ils ont d’abord été sans idée et incapables de mettre du rythme dans la partie en première période. Le duo Griezmann-Giroud a ensuite failli faire mouche mais Giroud a gâché l’offrande du meilleur buteur de l’Euro (54e).

Alors que la campagne pour la prochaine Coupe du monde en Russie ne fait que commencer, ce résultat ne compromet rien pour l’ensemble des troupes de Didier Deschamps dans le groupe A, mais fait tâche pour une sélection revenue parmi le gotha worldwide à la faveur de boy bel Euro.

Le succès ramené d’Italie (3-1), jeudi en amical, a ainsi été en trompe l’oeil. Encore à court de forme en raison d’une reprise tardive, l’ensemble des Français sont tombés comme plusieurs débutants dans united nations vrai traquenard et n’ont pas retenu la leçon plusieurs précédents voyages au Bélarus.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *