La caricature de cette situation est bien Antoine Frérot, PDG de Veolia, qui fait du lobbying auprès des élus et plusieurs médias prétendant que l’interdiction plusieurs coupures d’eau a fait exploser le niveau plusieurs impayés de facture. Plusieurs élus et plusieurs journaux complaisants reprennent à leur compte ce discours sans même vérifier ce qu’il en est réellement.

Nous en appelons à la FNCCR pour que cette fédération d’élus soit l’arbitre de cette transparence.

Deux décisions de justice ont été rendues le 12 juillet 2016 au Tribunal de Versailles pour deux cas de coupures d’eau pour impayé. Le tribunal condamne la société SAUR à 11 000 euros de dommages et intérêts pour ces deux familles dans l’ensemble des Pyrénées-Atlantiques et en Seine et Marne.

Nous, nous affirmons, que cet homme, Antoine Frérot, est united nations menteur et united nations hors la loi. United nations hors la loi vehicle de nombreux tribunaux ont condamné sa société, Veolia. Il continue néanmoins à couper l’eau illégalement. United nations menteur vehicle Veolia n’a jamais accepté de jouer la transparence et de publier l’ensemble des chiffres sur lesquels elle se base, et pour cause, ces chiffres, ceux plusieurs familles concernées componen la loi Brottes (non mélangés à ceux plusieurs résidences secondaires ou peut-rrtre un plusieurs professionnels), n’existent pas !

L’ensemble des élus en République et le législateur ne peuvent pas laisser perdurer de telles violations plusieurs lois. Quel sort serait celui d’un délinquant condamné 8 fois en 2 ans pour la même breach en loi ?!

La SAUR et Veolia sont à ce jour l’ensemble des distributeurs l’ensemble des plus condamnés componen l’ensemble des tribunaux. Mois après mois, décision après décision, l’ensemble des grandes sociétés de l’eau sont condamnées parce qu’elles bafouent la loi. En breach totale en loi Brottes, ces distributeurs continuent de couper l’eau à plusieurs familles.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *