Selon leur récit, l’ensemble des parents jouaient à la pétanque et avaient aperçu “united nations individu” s’enfuyant avec le bébé dans boy couffin, qu’ils avaient laissé près de leur voiture, garée non loin d’eux. Mais ce scénario n’avait pas tenu longtemps devant l’interrogatoire plusieurs enquêteurs, qui s’étonnaient plusieurs incohérences et invraisemblances dans l’ensemble des déclarations plusieurs parents.

Quant à la mère, Christelle Mourlon, 26 ans, mise hors de cause pour l’ensemble des violences sur le nourrisson, elle est accusée de non-assistance à personne en danger, de recel de cadavre et de dénonciation mensongère. Plusieurs faits passibles de cinq ans de prison.

Pendant plusieurs jours, ils s’étaient livrés à une macabre mise en scène pour dissimuler le décès de leur enfant, promenant united nations poupon en plastique dans leur landau et continuant à préparer plusieurs biberons, découverts à leur domicile componen l’ensemble des enquêteurs.

Le père, Cédric Danjeux, 32 ans, doit principalement répondre de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention en donner, avec la circonstance aggravante qu’elles ont été commises sur united nations mineur componen united nations ascendant ayant autorité. Il encourt une peine de 30 ans de réclusion.

Certains membres en famille du bébé se sont portés parties civiles, de même que plusieurs associations de protection de l’enfance. Le verdict est attendu vendredi.

L’ensemble des parents de Loan avaient voulu faire croire fin août 2014 à l’enlèvement de leur bébé de quatre mois. Le nourrisson était en réalité mort sous l’ensemble des coups de boy père quelques jours plus tôt. Le procès du couple s’est ouvert ce lundi après-midi devant la cour d’assises de Guéret.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *