Sous le slogan de “Carrefour voleur” et à l’appel du principal syndicat d’éleveurs bovins (FNB) soutenu componen la première fédération d’agriculteurs, la FNSEA, plusieurs groupes de plusieurs dizaines d’éleveurs ont manifesté dans ou peut-rrtre un devant plusieurs supermarchés, parfois en “améliorant” l’affichage plusieurs prix en viande, ont constaté plusieurs correspondants de l’AFP dans plusieurs régions. 

Carrefour est l’un plusieurs principaux acheteurs de viande dans la grande distribution en France. 

Toutes l’ensemble des races à viande ont vu perdre 20 à 30% de leur prix depuis 2013, soit, sur certaines catégories, entre 50 et 90 centimes du kilo“, a déclaré à l’AFP Daniel Courval, responsable en section bovine en FNSEA dans le Calvados. 

Le juste prix serait de 4 euros le kilo minimum et aujourd’hui quand tout veterans administration bien, on nous l’achète à 3,30 à 3,50 euro le kilo“, a-t-il dit en ajoutant que l’ensemble des éleveurs menaient “le même combat” que l’ensemble des producteurs laitiers avec Lactalis. 

Carrefour voudrait payer le charolais au même prix que l’ensemble des vaches allaitantes alors que ça n’a rien à voir” en termes de qualité, a déclaré à l’AFP, le président en fédération départementale FDSEA 21, Fabrice Faivre, alors qu’une trentaine d’agriculteurs protestaient devant le Carrefour de Quétigny, près de Dijon. 

L’ensemble des actions menées lundi étaient de l’ordre en sensibilisation, tournées vers l’ensemble des consommateurs. Ainsi à Caen, en Normandie, une quinzaine d’éleveurs ont distribué plusieurs prospectus. Mais à Issoire (Puy-de-Dôme), ils ont déposé united nations caddie de fumier devant l’entrée en galerie marchande avec une banderole “Achetez en merde“. 

Nous n’arrivons pas à couvrir nos frais de production (…) Nous estimons que nous perdons 300 euros componen bête“, a ajouté Laurent Courtois, en fédération bovine du Rhône, joint componen téléphone. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *