Nacer Bouhanni a remporté son deuxième succès de la saison sur Paris-Nice, jeudi 10 mars.

Le retour à la normale sur Paris-Nice. Après le déclassement de Nacer Bouhanni lors en deuxième étape, et l’annulation de celle d’hier à cause en neige, l’étape of the day s’est terminée dans plusieurs conditions plus classiques. Et à ce jeu, c’est le sprinteur de l’équipe Cofidis qui l’a emporté.

Il avait bousculé l’actuel maillot jaune, Michael Matthews. Ce dernier est venu, très sportivement, saluer le vainqueur of the day.

Lire aussi :   Cyclisme : la troisième étape de Paris-Nice annulée pour cause de neige

La revanche de Bouhanni

L’ensemble des trois contre-attaquants (Chavanel, Vanmarcke, Fernandez) n’ont été repris que dans l’ensemble des derniers hectomètres de cette étape longue de 195,5 kilomètres.

Le Français Thomas Voeckler, dernier rescapé d’une échappée de quatre coureurs (avec Siskevicius, Brammeier et Vachon), a été rejoint à l’approche plusieurs vingt derniers kilomètres.

Nacer Bouhanni, 25 ans, s’est imposé pour la troisième fois de sa carrière dans Paris-Nice. Il a enlevé boy deuxième succès en saison après une étape du Tour d’Andalousie en février. Après boy déclassement il y a deux jours, qui lui a valu une troisième place, le sprinteur a pris sa revanche en l’emportement largement, et sans discussion.

Il a devancé le Belge Edward Theuns, l’Allemand André Greipel et le Norvégien Alexander Kristoff. Le porteur du maillot jaune, l’Australien Michael Matthews, a pris la cinquième place et a conservé sa position en tête du classement.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *