Nouvelles

Dans les hôpitaux du Nord-Vienne : un nouveau plan d'économies drastiques

Dans les hôpitaux du Nord-Vienne : un nouveau plan d'économies drastiques

le

Le groupe hospitalier Nord-Vienne a un déficit de 7,5 millions d’euros. Pour stopper l’hémorragie, la direction s’attend à 1,7 millions de dollars d’économies d’ici à 2018. Pour l’Agence régionale de santé, il est encore insuffisante.

Le projet de budget 2018 Groupe hospitalier Nord-Vienne, présenté par le directeur, Stéphane Péan dans le Comité technique de l’établissement le mardi après-midi, fournit des 1,7 million d’euros d’économies en 2018.

de Nouvelles suppressions d’emplois et des fermetures de lits, le renforcement de la mutualisation avec le CHU de Poitiers, à la rationalisation des ressources entre Châtellerault et Loudun (la chasse aux doublons)… La plupart des services sont concernés par ce plan.

est supprimer 25 équivalents temps plein. Sachant qu’entre 2015 et 2017, l’hôtel dispose de déjà été réduit de 61 équivalents plein temps (-5,6 % de la main-d’œuvre).

Les syndicats point à une nouvelle dégradation des conditions de travail du personnel et les soins des patients.

en Dépit de tout, selon nos informations, leAgence régionale de santé de la Nouvelle-Aquitaine a retoqué le projet de budget en 2018. Il donne trois mois à la direction de revoir sa copie et à trouver de nouvelles sources d’économies.

Le déficit, le groupe hospitalier Nord Vienne va croître à 7,5 millions d’euros au 31 décembre 2017. Ce montant sera réduit à 4 millions d’euros, comme l’Agence régionale de santé de la Nouvelle – Aquitaine a annoncé le versement d’un aide exceptionnelle d’urgence de 3,5 millions d’euros.

Plus d’informations dans notre édition de demain vendredi.

Post Comment