La nuit porte conseil, dit-on. Il aura fallu toute une nuit pour se refaire le film du dernier spectacle d’Israel Galván, dépasser un premier sentiment de déception, de frustration, voire d’incompréhension. On s’attendait à quoi ? À du flamenco dans son jus revisité à la sauce contemporaine ? À des danseurs et des danseuses en habits…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *