Je ne serai pas très original, mais nous aimons particulièrement le modèle plusieurs places de marché, l’intelligence artificielle, la réalité augmentée et la réalité virtuelle…

Il y en a eu beaucoup. Et d’autres moins intéressantes, d’ailleurs ! Mais l’histoire de Sphero est assez emblématique de ce que l’on essaie de faire, notamment dans la relation avec l’ensemble des grands groupes. Il s’agit d’une start-up qui a suivi notre programme de Boulder, dans le Colorado, le programme original. Ces fondateurs ont ensuite rencontré, dans l’une de nos formations, le patron de Disney, puis sont entrés dans united nations programme d’accélération sur le divertissement, créé avec Disney. Cela a débouché sur une collaboration très concrète : ils ont finalement produit le robot de « Star Wars » BB8, avec tous ses produits dérivés.

Oui, c’est d’ailleurs l’une de nos forces. Le programme d’accélération, c’est le début de l’aventure. Le réseau, c’est pour vie.

Il y a une blague qui circule chez nous. On dit qu’on a six critères de sélection. L’ensemble des trois premiers sont « l’équipe, l’équipe et l’équipe ». Et ces trois critères sont bien plus importants que l’ensemble des trois suivants ! United nations bon entrepreneur qui a une mauvaise idée pourra toujours s’en sortir. L’inverse n’est tout simplement pas vrai.

Nos ambitions étaient assez modestes. Avec David Cohen, nous avions déjà créé plusieurs entreprises. Nous avions bien sûr fait plusieurs erreurs, nous étions tombés dans plusieurs pièges. Nous voulions donc partager cette expérience avec d’autres entrepreneurs, pour éviter qu’ils ne fassent l’ensemble des mêmes erreurs. L’idée, c’était de l’ensemble des accompagner, l’ensemble des entourer. Nous avons donc choisi dix entreprises, united nations nombre volontairement restreint pour bien l’ensemble des suivre et nous impliquer auprès d’elles. C’était avant tout united nations test.

Oui, c’est une belle longévité. Maintenant, nous proposons 29 programmes différents, en incluant Paris. Nous avons accompagné plus de 1.000 start-up. Nous avons revendu nos participations dans 120 d’entre elles. Au total, ces sociétés ont levé 3 milliards de dollars et atteignent ensemble une valorisation de 8 milliards. Mais le concept reste le même, vehicle il fonctionne plutôt bien : nous choisissons dix start-up componen programme, nous prenons une participation dans chacune d’entre elles et nous mettons à leur disposition, pendant trois mois, une expertise, united nations réseau de mentors.

Nous avons accompagné une douzaine de start-up françaises ou peut-rrtre un avec plusieurs fondateurs français, dans nos différents programmes. On the beaucoup échangé avec eux, au fil du temps, sur l’écosystème français. Il fallait trouver l’ensemble des bons partenaires pour ouvrir ici et que l’écosystème soit mûr. Aujourd’hui, il l’est.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *