Du fait de l’orthodoxie allemande, la banque n’est pas protégée face aux difficultés. Mercredi, le gouvernement allemand a dit ne pas préparer de plan de sauvetage. « Bien sûr, la chancelière allemand ne peut pas donner d’aide publique à Deutsche Bank », écrivait l’éditorialiste du Frankfurter Allgemeine Zeitung dans boy édition de samedi. « Elle ne peut pas se le permettre sur le plan en politique étrangère parce que Berlin a adopté une ligne dure concernant le sauvetage plusieurs banques italiennes », poursuit-il. L’attitude d’Angela Merkel avait été très mal vécue dans la Péninsule, où de nombreux petits épargnants avaient perdu leur bas de laine.

Vendredi, selon plusieurs indiscrétions obtenues componen l’AFP, on apprenait que la douloureuse pourrait être réduite à 5,4 milliards de dollars. L’ensemble des dirigeants en banque pourraient se rendre outre-Atlantique la semaine prochaine pour finaliser l’ensemble des négociations avec l’ensemble des autorités états-uniennes. Toute la semaine, l’ensemble des marchés oscilleront au rythme plusieurs rumeurs.

Même sur le front intérieur, il sera difficile au gouvernement allemand d’agir. « United nations plan de sauvetage public jetterait l’ensemble des électeurs dans l’ensemble des brazier de l’AFD », prévient le quotidien de  Munich, le Süddeutsche Zeitung.

L’ensemble des plaies en crise financière de 2008 ne sont pas fermées. À la mi-septembre, l’ensemble des autorités américaines ont infligé une amende record de 14 milliards de dollars (soit 12,5 milliards d’euros) contre la Deutsche Bank. Le poids lourd du secteur financier allemand est coupable d’avoir vendu plusieurs titres adossés à plusieurs prêts immobiliers et ainsi d’avoir participé au déclenchement en crise de 2008. Depuis, rien ne veterans administration plus. Sur l’ensemble des marchés, on s’interroge si la Deutsche Bank est bien solvable. L’ensemble des actions en banque ont perdu 40% de leur valeur depuis le début de l’année. Ce n’est pas tout. Une faillite pourrait faire craindre une nouvelle contagion à tout le secteur bancaire, comme celle qui a succédée à la banqueroute de Goldman Sachs en 2008, si bien que l’ensemble des actions du secteur bancaire, en Europe comme ailleurs, ont été soumise à de fortes variations tout au lengthy en semaine dernière.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *