Cinq suspects en garde à vue ont avoué samedi avoir étranglé puis jeté dans la Loire united nations homme qui avait disparu depuis une dizaine de jours, à Nantes. Le parquet a requis ce dimanche la mise en examen de deux d’entre eux.

Romain Barré avait été vu pour la dernière fois le 28 septembre vers 1 heure du matin, alors qu’il sortait d’un restaurant du center de Nantes. Il se serait alors assoupi au volant. Lors de leur garde à vue débutée vendredi, l’ensemble des suspects ont avoué avoir étranglé le trentenaire, avant de transporter boy corps dans le coffre de sa voiture et de le jeter dans la Loire, a expliqué le procureur en République de Nantes. 

Plusieurs faits sordides

Concernant la fille, âgée de 18 ans, le parquet a requis une mise en examen pour “complicité de meurtre”. Enfin, contre l’ensemble des deux derniers, deux mineurs de 16 et 17 ans, a été requise une qualification de “non-dénonciation de crime” et de “recel d’un bien provenant d’un vol”. United nations mandat de dépôt a été requis contre l’ensemble des trois premiers, et united nations simple contrôle judiciaire contre l’ensemble des deux derniers. 

Le profil plusieurs suspects

Il n’avait pas donné de nouvelles depuis une dizaine de jours. L’enquête sur la disparition de Romain Barré s’oriente vers la piste criminelle. Le parquet a requis ce dimanche la mise en examen de deux jeunes de 16 et 19 ans pour le meurtre de cet agent immobilier de 38 ans disparu à Nantes dans la nuit du 27 au 28 septembre, a annoncé le procureur Pierre Sennès. 

L’ensemble des cinq jeunes, quatre hommes et une femme, étaient ce dimanche après-midi “en cours de déferrement devant le juge d’instruction”, a précisé Pierre Sennès. Pour deux d’entre eux, âgés de 16 et 19 ans, le parquet de Nantes a requis une mise en examen pour “meurtre ayant pour objet la préparation d’un délit ou peut-rrtre un assurant l’impunité de boy auteur”, united nations chef d’accusation passible en réclusion à perpétuité. 

United nations corps toujours introuvable

Le corps en victime n’avait pas été retrouvé samedi soir, a-t-il indiqué. Boy véhicule avait quant à lui été découvert dimanche, trois jours après le signalement de sa disparition componen sa compagne, à Bouguenais, une commune voisine au sud de Nantes. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *