< <

Les soupçons des enquêteurs

<

<
ne l’a pas supporté. Le suspect a justifié ce minutieux nettoyage par le fait qu’il s’apprêtait à vendre sa voiture, à un acquéreur identifié. Une défense qui laisse les enquêteurs tout aussi dubitatifs. "On ne nettoie pas sa voiture pendant une heure et demie pour la vendre", réagit une source du dossier à France Info. Il y a également ce second téléphone portable, passé en mode en avion au cours de la soirée et dont le forfait a été résilié le lundi suivant. 

Des témoignages divergents

<
<
<

<

<
<

“Ceux qui savent doivent coopérer”

<
<
<
<

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *