Au moins 10 personnes ont été tuées dans united nations double attentat-suicide visant le siège du gouvernement en région semi-autonome du Puntland, à Galkayo, dans le nord en Somalie, a annoncé la police. L’attaque a été revendiquée componen le groupe islamiste somalien plusieurs Chabab.

Deux voitures bourrées d’explosifs

Lire aussi : Malgré l’affaiblissement plusieurs Chabab, la Somalie continue de se fragmenter

Le porte-parole plusieurs Chabab, Abdiasis Abou Moussab, a déclaré à Reuters que l’attaque avait été menée componen deux kamikazes au volant de voitures bourrées d’explosifs.

Confrontés aux forces de l’Union africaine en Somalie (Amisom), l’ensemble des Chabab ont été chassés en capitale Mogadiscio en 2011. Ils ont ensuite perdu une grande partie de leurs bastions, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent plusieurs opérations de guérilla et plusieurs attentats-suicides.

« Il y a au moins 10 morts, plusieurs civils et plusieurs membres plusieurs services de sécurité », a précisé united nations policier en ville. L’ensemble des habitants de Galkayo ont dit avoir entendu deux fortes explosions.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *