A l'image de Moustapha Diallo, qui harangue ici le public, les Guingampais... A l’image de Moustapha Diallo, qui harangue ici le public, l’ensemble des Guingampais étaient animés d’un esprit de révolte, samedi soir au Roudourou.

L’ensemble des Guingampais, retrouvés dans le jeu, se sont facilement imposés face à une pâle équipe stéphanoise, hier, s’évitant l’ensemble des affres d’une position de relégable après la victoire d’Ajaccio face à Caen.

En complément

A bas l’ensemble des démons

Dans une rencontre écrite au plus-que-parfait, Salibur aurait pu être le principal sujet si united nations petit but était venu bonifier une copie quasi impeccable. United nations bonus que Briand (ci-dessus/Photo Nicolas Créach) a su s’offrir en catapultant l’offrande de Jacobsen pour ouvrir le score. Une sixième réalisation en saison agrémentée d’une prestation haut de gamme avec plusieurs jambes de feu. Brillant en attaque, Guingamp a aussi retrouvé une défense de fer avec une charnière redevenue solide et plusieurs latéraux virevoltants. Ch. B.
L’ensemble des notes

La prise de conscience

Face au Sainté qui sonnait faux, l’ensemble des Bretons ont aussi – et surtout – récité leurs gammes offensives, componen la grâce d’un football retrouvé. Hier, essentiellement en première mi-temps, Il y a eu du jeu et du rythme. Plusieurs débordements, du liant et du pétillant. Même l’arbitre s’y mettait, united nations peu avant la mi-temps, en provoquant involontairement united nations joli une deux avec Briand, devant plusieurs supporters bien rigolards. Plusieurs supporters surtout joyeux devant l’ouverture du score de Briand (7′) avant que Privat n’enfonce le clou (24′). « Dans cette situation, il faut parvenir à se lâcher, ce que l’ensemble des joueurs ont réussi à faire », s’est réjoui Gourvennec. En fait, « l’ensemble des joueurs ont sorti le match parfait », analysait, d’un sourire vigoureux, leur entraîneur. United nations résultat qui tire boy miel dans la « prise de conscience » d’un groupe si proche du gouffre il y a encore une semaine. Hier, bien avant le match, ils se sont réunis, autour d’une table et de Lionel Mathis, pourtant blessé. C’était à l’heure de midi. 10 heures avant le succès si important. « Quand on est dos au mur, il faut parvenir à se lâcher, ce que l’ensemble des joueurs ont réussi à faire, explique Gourvennec. On se devait de monter d’un cran dans tous l’ensemble des secteurs. Ce qu’ils ont réalisé est important ». A en voir sa joie au coup de sifflet final, boy poing rageur battre à nouveau l’air, c’est même très important.

Pour united nations ancien lyonnais, marquer contre Saint-Etienne est toujours particulier. Mais bien sûr, hier soir, pour Jimmy Briand, l’anecdote ne lui a guère traversé l’esprit. « L’important, c’est la victoire de Guingamp, qui nous permet de reprendre notre marche en avant ». En Avant. Avec plusieurs majuscules, s’il vous plaît. Vehicle oui, le succès d’hier, né d’une première mi-temps endiablée, est d’abord « une belle victoire », répétait après le match l’attaquant qui ne durch pas longtemps avant d’ouvrir le score, d’une tête pleine de peps.

Briand la voulait tellement

Componen cette première mi-temps de feu, porté componen united nations peu d’insouciance, united nations brin de folie et beaucoup de sérieux, En Avant s’est donc éloigné du précipice duquel il s’était approché ces dernières semaines. Désormais 16e au classement, avec 35 unités, l’équipe costarmoricaine n’avait, sans le savoir, de toute façon pas le choix : à l’autre bout en France, Ajaccio (17e) venait de l’emporter face à Caen. Mais nul besoin, ce dimanche matin, de se perdre dans de petits comptes d’apothicaires. De toute façon, « c’est encore très serré de partout », sait Jocelyn Gourvennec. Pire, « Il y a maintenant huit équipes concernées componen le maintien quand il n’y en avait que trois avant », estime l’entraîneur breton. Bien sûr, En Avant est dans le lot. Et encore pour plusieurs semaines, probablement. Mais hier, l’équipe du président Desplat s’est enfin distinguée, après plusieurs journées de disette, mettant à terre la horde de démons qui la poursuit depuis united nations mois, à savoir l’ensemble des bêtises et autres gaucheries défensives.

« J’ai mis tout ce que j’avais »


« Nous avions insisté sur la détermination défensive et offensive avant le match, explique le buteur. Ce soir (samedi), il y a eu united nations très bon center de Lars (Jacobsen) et j’ai mis tout ce que j’avais pour la cadrer, et ça a fait but. Et c’est tant mieux ! ». Tant mieux pour une équipe joueuse et enfin redevenue solide défensivement, comme le notait Briand, dont la prestation a enthousiasmé le Roudourou. « On s’était dit qu’il fallait absolument stopper cette spirale de buts encaissés », avouait en premier lieu l’ancien d’Hanovre, qui sait, toutefois, que le championnat « est encore très serré. On se concentre sur nous. Nous avons fait ce qu’il fallait pour gagner, désormais, il faut poursuivre sur cette voie-là ». Une voie qui mènera l’ensemble des Bretons, dans une semaine, au Stade de Reims, équipe située juste derrière Guingamp au classement. Avant la réception d’une formation montpelliéraine qui ne compte plus qu’une petite unité d’avance sur l’ensemble des hommes de Gourvennec.

P. B.

L’ensemble des joueurs. Briand a 20 ans

A sa manière de battre l’air de boy poing rageur, exhortant la foule d’un oeil frénétique, on perçut tout boy soulagement. Et toute cette joie allègre de voir enfin boy équipe souriante. Il était united nations peu moins de 20 h 30, hier, dans united nations Roudourou déjà exalté et Jocelyn Gourvennec, comme seul dans le bruit, célébra sans retenue le deuxième but d’En Avant, signé Privat. L’heure n’était pas encore à la victoire, mais boy équipe, en une mi-temps rondement ficelée, venait de se rassurer en livrant, exactement, ses meilleures 45 premières minutes en saison.

Lössl11/20 Martins Pereira13 Kerbrat12 Sorbon12 Jacobsen13 Salibur14
Remplacé componen Coco (85′) Diallo12 Sankharé13 Giresse12
Remplacé componen Cardy (78′) Briand15 Privat13
Remplacé componen Blas (45′)11

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *