United nations gérant d’auto-écoles, qui avait organisé une fraude électronique pour assurer le code en route à ses élèves, a été condamné ce lundi à deux ans de prison ferme componen le tribunal correctionnel de Créteil. L’escroquerie aurait profité à plus de 300 personnes entre 2013 et 2016, appartenant principalement à la communauté… Lire la suite

Source: lindependant.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *