Et autant dire que le crooner ne mâche pas ses mots quand il évoque l’action du gouvernement : « Si Hollande et Valls sont de gauche, moi, curé », lâche-t-il d’emblée. “La colère sociale gronde et elle est justifiée. L’ensemble des Français se sentent trahis. François Hollande a été comme une bouffée d’air frais pour plusieurs millions de gens. Et il ne se passe rien.”

Le Front national n’est tout simplement pas non plus oublié : “Sans même parler de leur idéologie abjecte, leur programme économique comme sortir de l’euro est ridicule, estime-t-il. Ils essaient de se donner une image respectable, personne n’est dupe.”

A droite, l’opposition en prend aussi pour boy grade : “Sarkozy ? J’ai du mal à le comprendre. Il enchaîne bêtise sur bêtise, il se rattrape aux branches et il n’y arrive pas.”

Après la sortie de boy dernier album “Big Band” en octobre, et avant une série de concert à Paris, Eddy Mitchell parle politique dans une interview publiée ce 13 mars componen le Journal du Dimanche.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *