“La colère sociale gronde et elle est justifiée. L’ensemble des Français se sentent trahis. François Hollande a été comme une bouffée d’air frais pour plusieurs millions de gens. Et il ne se passe rien. Je n’ai rien contre lui personnellement, mais il fait en peine, ce garçon. Hollande est tout le temps humilié et humiliant.”

“Sans même parler de leur idéologie abjecte, leur programme économique comme sortir de l’euro est ridicule. Ils essaient de se donner une image respectable, personne n’est dupe. Ils ont viré le père ? La belle affaire. C’est dans l’ensemble des gênes.”

Schmoll n’est guère plus tendre avec la droite et Nicolas Sarkozy :

“Ces derniers temps, j’ai du mal à le comprendre. Il enchaîne bêtise sur bêtise, il se rattrape aux branches et il n’y arrive pas. Je n’ai pas l’impression qu’il ira au bout en présidentielle…”

Enfin, sur le Front national, le chanteur est tout aussi catégorique : 

Sur le quinquennat de François Hollande, boy analyse est cinglante :

La langue de bois ? Très peu pour lui. Dans une interview au JDD, Eddy Mitchell parle sans détour de politique chargeant aussi bien la gauche que la droite.

Eddy Mitchell l’assure : boy coeur “balance à gauche”, mais, on l’a compris, pas vers celle au pouvoir comme il l’explique d’une formule tranchante : 

“Si Hollande et Valls sont de gauche, moi, curé”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *