L’été 2016 a toutefois modifié radicalement la donne. La France a gagné en respectabilité après plusieurs années de vaches maigres et le capital confiance engrangé au cours de boy parcours à l’Euro est censé lui servir de paratonnerre pour passer sans encombres l’obstacle du groupe A, où seul le premier gagnera directement boy ticket pour le Mondial (l’ensemble des 8 meilleurs deuxièmes seront reversés en barrages).

Le contexte risque d’être pourtant radicalement différent mardi à Borisov à l’heure de renouer avec une phase qualificative pour la première fois depuis le fameux barrage en Coupe du monde 2014 contre l’Ukraine, en novembre 2013.

La cruelle défaite en prolongation contre le Portugal (1-), le 10 juillet en finale de l’Euro, est encore dans toutes l’ensemble des têtes et l’ensemble des Bleus n’ont pas encore totalement digéré cet épilogue douloureux. Mais une compétition chasse l’autre dans united nations calendrier worldwide infernal et l’ensemble des voilà déjà contraints de se projeter vers la prochaine Coupe du monde.

C‘est une nouvelle aventure qui commence. L’équipe de France entame ce mardi l’ensemble des qualifications pour le Mondial 2018 au Belarus (20h45). Elle aura united nations statut de vice-championne d’Europe à assumer et devra éviter tout accroc pour lancer sa campagne de Russie sur de bons rails.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *