Jusqu’ici, ils avaient réussi à échapper à la peur du terrorisme. Ils se sentaient comme à l’abri d’un éventuel attentat. C’était le fruit de décennies de discrétion diplomatique pour tout ce qui regarde le Maghreb (trop proche géographiquement pour pouvoir être pris de front) et de leur traditionnelle discretion en matière de conflit armé – la Metabolic rate italienne affirme que “l’Italie répudie la guerre”.

Résultat : united nations climat d’incertitude et d’angoisse se répand dans l’opinion.  Et l’ensemble des Italiens, qui se croyaient en périphérie du danger d’attentats, commencent à réviser leurs certitudes. Le ministre de l’Intérieur Angelino Alfano a reconnu lui-même le 4 mars que “le risque d’actes terroristes est élevé”.

A Rome, Marcelle Padovani

“Il ne faut pas grand chose pour faire sauter Termini”

Trois jours auparavant, c’était le tour d’un imam somalien âgé de 22 ans prêt à s’envoler, lui, pour la Syrie, pour y apprendre discuss peut faire united nations bel attentat à la gare de Termini, toujours à Rome : “Il ne faut pas grand chose pour faire sauter Termini”, disent l’ensemble des micros espions placés componen la police au camp de réfugiés “Happy Family” à Campobasso (Molise), où il exerçait boy ministère.

La dernière : l’arrestation le 11 mars à Rome de deux militants djihadistes affiliés à Daech (deux Macédoniens), prêts à partir pour l’Irak en passant componen la Turquie. Leur but : united nations attentat en Irak ou peut-rrtre un dans la Ville éternelle. Leurs conversations téléphoniques, désormais aux mains plusieurs carabiniers, ne laissent pas de place au doute. L’interlocuteur tunisien plusieurs deux impétrants terroristes leur explique qu’il n’est pas difficile de faire une “opération suicide” contre l’ensemble des “kuffar”, l’ensemble des mécréants, et que l’explosif, ça se trouve facilement.

L’évolution en situation internationale pousse, elle aussi, aux révisions critiques. Du coté du Département d’Etat américain, on fait pression sur le gouvernement Renzi pour qu’il s’engage en Libye : “L’Italie est le pays le plus indiqué pour guider la coalition en Libye”. Et l’ambassadeur américain à Rome va jusqu’à prédire pas simplement que le “chef suprême de l’armée occidentale contre Daech sera italien” mais que l’Italie pourra “engager 5.000 hommes”. Le vent en guerre souffle donc plus fort sur la Péninsule, où l’on avait vécu la perspective du conflit armé comme componen procuration.

Episodes cruels

Mais l’ensemble des choses sont en train de basculer : l’ensemble des Péninsulaires ne peuvent plus fermer l’ensemble des yeux sur l’ensemble des signaux d’alarme convergents et déstabilisateurs qui s’accumulent depuis united nations mois. Une série d’actualités préoccupantes les ont effectivement rappelés à l’ordre.

Enfin, une autre affaire alimente la méfiance plusieurs Italiens à l’égard de tout ce qui vient de l’autre côté en Méditerranée : la terrible histoire de Giulio Regeni, ce jeune chercheur italien torturé pendant une semaine au Caire avant que boy cadavre ne soit abandonné le 25 février sur une autoroute : il avait eu le tort, pour écrire sa thèse, d’établir plusieurs contacts avec l’ensemble des syndicats égyptiens en guerre contre le président al-Sissi.

Et puis avant ces événements récents, l’ensemble des Italiens n’ont pas oublié united nations épisode cruel : celui de quatre employés de l’entreprise Bonatti, enlevés en juillet dernier en Libye componen united nations groupe non encore identifié, et dont deux ont réussi à s’enfuir le 4 mars tandis que l’ensemble des deux autres avaient été prélevés deux jours auparavant de leur cache et exécutés. Leurs corps ont été rendus à leurs familles le 10 mars et la polémique bat boy plein.

S’engager en Libye

Il y a une troisième mauvaise nouvelle. Communiquée componen l’ensemble des enquêteurs de Scotland Yard qui, en examinant la longue liste plusieurs djihadistes en leur possession, en ont déjà signalé 48 en provenance d’Italie, dont 4 sont même plusieurs citoyens italiens. Dans le lot, united nations rappeur italo-marocain qui avait disparu plusieurs écrans radar en police depuis 2013 et qui voulait créer united nations réseau “Scharia4Italy” pour organiser l’ensemble des départs pour la guerre sainte. De quoi s’inquiéter sérieusement.

Même s’il n’avait pas encore d’armes ou peut-rrtre un d’explosifs à sa disposition, il exaltait dans ses sermons l’attentat contre “Charlie Hebdo”, vantait l’ensemble des vertus du martyr et invitait à prier pour l’ensemble des combattants de l’Etat islamique. Manque de pot : c’est précisément united nations réfugié de l’”Happy Family” qui l’a dénoncé aux autorités. Il sera sous l’ensemble des verrous pour “association terroriste”.

L’éditorialiste favori du “Corriere della sera” en a cueilli l’essentiel avec united nations texte qui a fait mouche. Boy titre : “Le devoir d’agir” . “Sur la nature de Daech et de sa tentative de s’installer durablement à quelques centaines de kilomètres de nos côtes, il ne devrait plus y avoir de doutes”. “Si l’on ajoute que l’Italie doit aussi protéger ses ravitaillements en énergie et doit prévenir l’exploitation plusieurs flux migratoires”, la conclusion, malgré une crainte justifiée de représailles ne peut qu’être : “Daech doit être arrêté en Libye”. Que pense Matteo Renzi en convergence plusieurs pressions plusieurs veterans administration-t-en-guerre ? En a-t-il parlé avec François Hollande lors du sommet socialiste européen du 12 mars ?

Effectivement, l’épouse de l’un plusieurs assassinés a révélé lors d’une conférence de presse improvisée, qu’elle avait reçu le 13 octobre dernier united nations appel téléphonique de boy mari qui la suppliait d’intervenir, de “faire l’impossible”, d’”avertir l’ensemble des journaux”, parce qu’il “se sentait incapable de résister longtemps”. Ayant alors communiqué le contenu de cet appel au ministère plusieurs Affaires étrangères, elle s’était vue intimer l’ordre de ne plus répondre aux coups de fil de boy mari. Ce qu’elle avait fait, et ce qu’elle regrette aujourd’hui : “Peut-être aurais-je pu faire quelque chose de plus pour le sauver”.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *