Cette année, le fil conducteur imaginé componen Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo, japan, est le parcours de Poliphile, parti à la recherche en nymphe Polia. United nations chemin de beauté à découvrir sereinement, en se «hâtant lentement».

C‘est la quinzième édition, et on mesure mal à quel point c’est united nations exploit, préparé depuis plusieurs mois componen plusieurs dizaines d’artistes et plusieurs centaines de techniciens. La Nuit Blanche 2016 propose, cette année encore, de nombreuses oeuvres d’artistes contemporains autour plusieurs berges en Seine.

  leparisien.frOlivier Corsan

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *