Selon la gendarmerie, elle était lycéenne. Domiciliée à Angliers, elle allait fêter son 17e anniversaire le 19 août prochain. René Girard, le maire, est sous le choc : « C’est toujours dramatique quand un tel événement survient. La famille avait fait construire dans notre petite commune il y a quelques années. Une famille connue et appréciée. »
Les autres occupants des deux voitures ont été blessés, dont un enfant de 9 ans plus gravement. Mais « aucun pronostic vital n’était engagé au moment des évacuations », rassure la gendarmerie.

Bournand

D.F.

Selon les premiers éléments recueillis, un premier véhicule (non impliqué dans la collision) aurait voulu tourner à droite, ce qui aurait provoqué un ralentissement derrière. Notamment de cette deuxième voiture conduite par un jeune de 19 ans originaire de Doussay, avec la victime comme passagère avant et qui, pour ne pas heurter l’arrière du premier véhicule, aurait donné un coup de volant et fait un écart à gauche. Malheureusement, en face, arrivait une 3e voiture avec quatre occupants. Le choc a été violent. L’adolescente, désincarcérée par les pompiers, est décédée malgré les tentatives pour la ranimer.

Elle allait avoir 17 ans en août

Un coup de volant fatal ?

Une enquête de gendarmerie a été ouverte après le dramatique accident de la route qui a coûté la vie samedi soir à une jeune femme de 17 ans sur la D.347, à Bournand (lire notre édition d’hier).

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *