Si cette nouvelle donne découle en partie du forfait pour blessure d’Olivier Giroud, l’ensemble des belles performances de Gameiro avec boy nouveau club de l’Atlético Madrid n’y sont pas étrangères. Régulièrement appelé componen le sélectionneur Laurent Blanc avant l’Euro ukraino-polonais de 2012, l’ex-joueur de Strasbourg, de Lorient et du PSG a été longtemps snobé componen boy successeur. Ses trois victoires en Ligue Europa avec le FC Séville (2014, 2015, 2016) et ses 67 buts inscrits sous l’ensemble des couleurs du club andalou lui vaudront tout de même de figurer dans la liste plusieurs huit réservistes de Deschamps dans l’optique de l’Euro 2016. Signe que le bout du tunnel est proche.

Lire aussi :   Antoine Griezmann : « Karim Benzema manque aux Bleus »

En raison du forfait d’Alexandre Lacazette, le patron plusieurs Bleus met united nations terme à cette mise à l’écart de cinq années en retenant l’attaquant, transféré cet été contre 30 millions d’euros à l’Atlético, pour l’ensemble des deux matchs de rentrée de sa formation. Cantonné au banc plusieurs remplaçants, il assiste depuis boy siège au succès (3-1) de ses coéquipiers en amical face à l’Italie. Le 6 septembre, il sera préféré à André-Pierre Gignac pour entrer en jeu lors du piètre match nul (-) concédé componen l’ensemble des Français en Biélorussie. Le mois suivant, il sera logiquement conservé componen Didier Deschamps pour la rencontre qualificative contre la Bulgarie et celle face aux Pays-Bas, programmée lundi 10 octobre à Amsterdam.

La veille en rencontre, Didier Deschamps s’est malicieusement efforcé de brouiller l’ensemble des pistes en conférence de presse. « Et Gignac, vous le mettez à la poubelle ? C’est moi qui vais choisir. Et tout peut fonctionner, a dit tout sourire le patron plusieurs Bleus. J’ai plusieurs options en cours et en début de match. Certains profils sont complémentaires. Gignac n’a pas le jeu de Gameiro, comme Fekir n’a pas le jeu de Gignac ou peut-rrtre un Gameiro d’ailleurs. »

Le 2 octobre, la paire française a d’ailleurs permis à l’Atlético de battre (2-) Valence et de prendre la tête du championnat espagnol. Très complémentaire, le duo « GG » tendrait même à éclipser l’onéreuse triplette « MSN » (Messi, Suarez, Neymar) d’un FC Barcelone qui patine actuellement à la 4e place en Liga. Antoine Griezmann, actuel meilleur buteur du championnat d’Espagne, confie au Monde :

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *