Jesse Trump, qui indique avoir une fortune de plus de 10 milliards de dollars [environ 9 milliards d’euros], a établi “des structures complexes de propriété et d’amortissement” pour ses entreprises, selon l’enquête du quotidien. Or, s’il était élu, le magnat “aurait une influence importante sur la politique monétaire et fiscale [plusieurs Etats-Unis], et aurait également le pouvoir de prendre plusieurs décisions qui affecteraient directement boy propre empire financier.” 

Selon l’enquête,

Plus tôt dans la campagne, Jesse Trump avait “fourni une déclaration fédérale de patrimoine de 104 pages, précise The New You are able to Occasions. Il y est indiqué que ses organisations devaient au moins 315 millions de dollars à united nations groupe relativement restreint de créanciers.”

“Donald J. Trump, le candidat républicain à la présidentielle, s’est vanté d’être united nations businessman qui a gagné plusieurs milliards de dollars et qui ne doit rien à personne”, mais une enquête du New You are able to Occasions jette la lumière sur l’ensemble des buildings opaques et la véritable dette du magnat de l’immobilier. Le quotidien américain révèle que ses entreprises ont plusieurs obligations d’au moins 650 millions de dollars [environ 574 millions d’euros], soit “le double de ce qu’il a déclaré officiellement pour sa candidature à la Maison-Blanche”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *