Enquête sur le remplacement de l’impôt sur le revenu, l’impôt sur le chiffre d’affaires a été réalisé par le Conseil National des Petites et Moyennes Entreprises Privées, en Roumanie (CNIPMMR), et de ceux 385 des entrepreneurs qui ont répondu, à 52,4% propre micro-entreprise, 19,5% pour une petite entreprise, 19,5% de moyenne entreprise, de 2,4% grande entreprise, 0,1% des ONG (association, fondation), d’autres de la forme juridique de l’entreprise (employeurs) – 6,1%.

CNIPMMR pense qu’il est absolument nécessaire que, avant l’adoption d’une décision sur le remplacement de l’impôt sur le revenu l’impôt sur le chiffre d’affaires réalisé à l’analyse d’impact, le test PME, la justification et à la vaste débat avec toutes les parties intéressées.

De l’avis de 75,3% des entrepreneurs, la plupart des entreprises touchées seront celles des secteurs qui enregistrent les traditionnels de chiffre d’affaires et de grandes marges de profit, et 75,6% estime que le secteur de la distribution et des ventes au détail seront le plus durement touchés.

Près de 66% de la roumanie entrepreneurs ne sont pas d’accord avec le remplacement de l’impôt sur le revenu, l’impôt sur le chiffre d’affaires pour toutes les entreprises en Roumanie, à partir de 1 janvier 2018, tandis que seulement 28% de la mesure, selon un sondage effectué dans la période de 10 – 13 juillet 2017, à laquelle ils ont répondu 385 des entrepreneurs.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *