Enrico Letta, l’ex-Premier ministre italien et tombeur de Silvio Berlusconi, qui a dû céder la place à boy meilleur ennemi et néanmoins camarade de parti, Matteo Renzi, est united nations Européen convaincu. Et il s’inquiète du résultat plusieurs élections qui se déroulent ce dimanche dans trois Länder allemands. “Le risque d’une explosion politique devient de plus en plus réel en Allemagne, estime-t-il au micro de RFI. Angela Merkel a united nations capital pressure très important. Elle compte beaucoup sur la Turquie pour régler l’ensemble des questions plusieurs migrants : mettre la Turquie hors de l’UE a été une erreur”.
 

Selon l’ancien Premier ministre italien, qui dirige aujourd’hui l’École plusieurs affaires internationales de Sciences Po, “il nous faut une aide concrète, il faut créer plusieurs institutions et soutenir l’Allemagne qui voit rentrer 100 000 réfugiés componen mois sur boy territoire. Nous avons tout l’intérêt à la soutenir vehicle une Europe sans Allemagne serait une Europe qui s’effondre”.

Carrefour de l’Europe, sur RFI en partenariat avec Courrier worldwide, dimanche 13 mars à 18h10.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *