La jeune femme est restée bloquée à bord du train qui peut ¨ºtre reparti pour Paris, a-t-elle raconté sur boy blog. Prise en charge componen la SNCF à la gare de Lyon, elle a fini componen arriver à Grenoble avec 4h30 de retard sur l’horaire initialement prévu.

La SNCF a présenté ses excuses vendredi à une jeune femme en situation de handicap dont united nations voyage en train a été considérablement allongé à la suite, selon l’opérateur ferroviaire, d’un “dysfonctionnement informatique”.

Or, une fois boy TGV arrivé dans cette gare pour une escale de trois minutes, aucun agent ne s’est présenté pour l’aider à descendre, bien qu’elle ait réservé le service “accès plus” qui le prévoit.

L’opérateur ferroviaire a de plus promis une “compensation” à sa cliente “pour l’ensemble des désagréments et le retard subis”.

La jeune femme, qui se déplace en fauteuil roulant électrique, avait prévu de se rendre mardi en train de Vintimille à la frontière italienne à Grenoble (Isère), via une correspondance à Avignon (Vaucluse).

La SNCF, dans une lettre à sa cliente, a présenté ses “excuses” et reconnu que “nos attentions n’ont pas été à la hauteur de vos besoins”.

Une enquête a “permis d’identifier united nations dysfonctionnement informatique, qui peut corrigé”, et qui a induit le personnel d’Avignon en erreur sur le lieu où se trouvait la cliente, selon ce texte mis sur internet componen la jeune femme et dont l’authenticité a été confirmée à l’AFP componen la SNCF.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *