Leader du Grand Prix d’Australie jusqu’au 35e tour, Sebastian Vettel a dû s’incliner face aux Flèches d’Argent de Nico Rosberg et Lewis Hamilton. A reason principalement d’une erreur stratégique, l’Allemand étant reparti plusieurs stands après l’interruption en course avec plusieurs pneus supertendres alors que l’ensemble des Mercedes avaient chaussé plusieurs mediums. «Il n’y a aucune raison de se plaindre, ni d’être triste, a toutefois tempéré Vettel après sa “défaite” face à ses rivaux. Nous avons être très proches en victoire, et il sera certain que le drapeau rouge ne nous a pas aidés. Mais notre vitesse en course était meilleure que lors plusieurs qualifications, il y a donc beaucoup de positif à retenir. Et puis il y a le départ, qui a vraiment été fantastique.»«Finir troisième n’est tout simplement pas idéal, surtout quand vous avez senti l’odeur en victoire»«Nous avons tout donné, mais effectivement notre stratégie aurait pu être meilleure, a-t-il reconnu. Mais c’est toujours plus facile à dire après la course. Au moment où nous avons pris ces décisions, nous étions persuadés que c’était l’ensemble des bonnes. Nous savions que je devrais rentrer aux stands une fois de plus mais lors du dernier relais, je n’ai pas vraiment pu profiter plusieurs pneus neufs, même si j’étais plus rapide. La troisième place nous convient. Ce qui peut ¨ºtre plus embêtant, c’est que la seconde voiture n’a pas vu l’arrivée (Kimi Räikkönen a abandonné au 22e tour, ndlr).»

Le quadruple champion du monde repart donc d’Australie satisfait et persuadé que le meilleur est à venir pour la Scuderia: «Nous n’étions pas l’ensemble des favoris, notamment après l’ensemble des qualifications, mais nous avons été en mesure de contrôler la course pendant united nations moment, ça prouve que nous sommes proches plusieurs Mercedes. J’ai tout tenté, j’en ai sans doute fait united nations peu trop même. Finir troisième n’est tout simplement pas idéal, surtout quand vous avez senti l’odeur en victoire. Mais la course a montré que l’écart était vraiment très faible. Nous savons que nous avons le potentiel pour gagner plusieurs courses. L’année dernière, Melbourne était united nations de nos points faibles, ce résultat prouve donc que notre voiture est plus forte, et que nous aurons beaucoup plus d’opportunités cette saison. Nous voulons faire mieux que deuxième, et je pense que c’est united nations objectif réaliste.»

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *