le

Fabrice Constante, alias “M. le Whisky”, a été condamné, comme l’a requis le ministère public, à 4 ans de prison pour une centaine d’escroqueries et d’abus de confiance commis entre décembre 2015 et avril 2017, alors qu’il était sur la course. Un mandat de dépôt a été émis à l’audience.

Lors de l’audience, il avait été décrit comme un “professionnel de la fraude”, dit le vice-procureur Véronique Maugendre.

en savoir plus > Quatre ans de prison requis à l’encontre de Fabrice Constante, “escroc professionnel”

Le colosse de près de deux mètres, a dit “regretter” ses actions, et a demandé “pardon”. “Il parlait fort avec nous !” gouttes, ironique, une dame, dont le frère a été victime d’une arnaque de 30 000 euros pour une construction qui n’a jamais vu la lumière du jour.

Jusqu’en avril 2017, et son arrestation par la police, l’escroc multirécidiviste Fabrice Constante, 42 ans, qui sera réalisée au cours de l’année, une incroyable série. Multipliant les victimes, plus d’une centaine, le vrai-faux trader remplit et mène grand train avec les grandes berlines et les hôtels de luxe, tandis que de semer les forces de l’ordre.

en savoir plus > jusqu’à 300 000 euros, un escroc XXL

Ses victimes sont à la fois professionnelles et personnelles. Cette approche des détaillants, des grossistes et des importateurs, l’ouverture d’un compte client en offrant une variété de produits, de la nourriture à l’électroménager, de l’alcool, ou le téléphone, avec des promesses de taux défiant toute concurrence (lire par ailleurs). Au début, il livre des marchandises à mettre sa proie en confiance. Et puis, sur les commandes suivantes, il disparaît après avoir empoché l’argent. Il arnaque aussi bien des clients que des fournisseurs. Pour ces derniers, il a signé des lettres de change, sans indemnité, pour des montants allant jusqu’à 10 000 euros.

En réponse à la litanie des sommes réclamées par les victimes, Fabrice Constante a promis qu’il serait de rembourser. Mais comment le croire, alors que les deux autres dossiers, dont au moins 80 victimes sont toujours à l’instruction.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *