Cette fuite massive d’AUT, qui a pour conséquence de rompre le contrat de confiance entre l’ensemble des athlètes et l’AMA et de pointer l’ensemble des manquements de l’agence dans la vérification de ces autorisations thérapeutiques, est effectivement united nations menhir dans le jardin de l’AMA.

Lire aussi :   L’ensemble des révélations plusieurs hackeurs Fancy Bears ébranlent la lutte antidopage

Et survient au moment où le CIO souhaite redéfinir ses prérogatives, contre boy gré. Ces dernières semaines, plusieurs membres du CIO éreintent publiquement l’AMA et ne se privent pas d’utiliser la fuite plusieurs Fancy Bears à ces fins, quitte à maquiller la réalité. Sergueï Bubka, membre du comité exécutif du CIO, parle ainsi du « piratage du système Adams de l’AMA » (ce qui n’est pas techniquement exact) dans united nations lengthy plaidoyer contre l’action de l’agence.

Elle affirme enfin que certains documents publiés componen l’ensemble des Fancy Bears ont été modifiés, sans préciser la proportion ni la nature de ces falsifications. L’AMA ne précise pas si elle fait référence à la poignée d’AUT dévoilées grossièrement affublées d’un emblem « Rio 2016 » alors qu’elles remontent à plusieurs années, ou peut-rrtre un si d’autres ont été falsifiées plus discrètement.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *