« Peut-être que l’ensemble des gars ne peuvent pas aller au-delà, et l’entraîneur non plus, peut-être que notre effectif ou peut-rrtre un notre jeu ne nous permet pas d’être meilleurs, et que notre classement est mérité », a-t-il ajouté. « L’ensemble des critiques sont méritées », a reconnu Michel, dont l’équipe n’a plus gagné en L1 depuis le 2 février à Montpellier (1-). Mais après ce bref moment d’autocritique, il a reproché aux journalistes de « chercher parfois la petite bête ». « Si vous dites que mon équipe a mal joué à Ajaccio, vous publiez une réalité, mais si vous dites que c’est parce que j’ai de mauvaises relations avec l’ensemble des joueurs, c’est united nations mensonge », s’est défendu l’Espagnol. « Il n’y a pas de souci avec l’entraîneur, on lui fait confiance et il nous fait confiance », a martelé Alaixys Romao, qui devrait être titulaire à Lorient, united nations de ses anciens clubs, en l’absence de Lassana Diarra, que Michel souhaite encore ménager. « Le groupe vit bien, la réponse type du footballeur », a plaisanté le milieu togolais.


Les Marseillais Karim Rekik, Nicolas Nkoulou et Rémy Cabella, qui n'ont plus... L’ensemble des Marseillais Karim Rekik, Nicolas Nkoulou et Rémy Cabella, qui n’ont plus gagné depuis le 2 février, vivent une période très compliquée.

Distancé en Ligue 1, Marseille doit se recentrer pour ne pas gâcher sa fin de saison, en commençant componen le match à Lorient, ce samedi, ne serait-ce que pour préparer la Coupe de France.

D’accord, mais même l’ensemble des jeunes quittent le navire… L’espoir Bilal Boutobba a refusé de signer professionnel à l’OM. « J’ai besoin d’un projet sportif et il n’y en a pas », a-t-il confié au journal La Provence. Plus jeune joueur à évoluer en L1 à l’OM, à 16 ans et 3 mois en décembre 2014, il a refusé, de boy propre aveu, « une belle offre ». « Si je signe à l’OM, je sais que je me perds », ajoute-t-il. Ce petit épisode résonne avec l’actualité du club. Depuis Samir Nasri, aucun jeune du center de formation ne s’est imposé durablement en équipe première. « Je ne sais pas qui aura fait le meilleur choix de Boutobba ou peut-rrtre un de (l’attaquant Antoine) Rabillard », passé pro en début de semaine, a simplement commenté Michel. Revenant au match à Lorient, Michel trouve « normal que le moral soit bas » dans boy groupe, mais « il faut jouer chaque match de Ligue 1 à fond jusqu’à la fin, il reste une chance, et en plus c’est une excellente façon de préparer la coupe », avec la demi-finale à Sochaux (L2) le 20 avril, la meilleure carte européenne de l’OM. « On ne veterans administration pas lâcher notre club », ajoute Romao, qui reste optimiste : « L’ensemble des occasions, on l’ensemble des a. L’objectif reste le même, finir dans l’ensemble des cinq, six premiers ». Le premier objectif est de ne pas finir en roue libre.
Ce samedi (17 h)

« L’ensemble des critiques sont méritées »

La critique se cristallise autour de Michel, l’entraîneur, qui n’a pas réussi à donner durablement united nations jeu collectif à boy équipe, aperçu seulement épisodiquement, comme la grosse première mi-temps à Bilbao (1-1 finalement et élimination de l’Europa League), ou peut-rrtre un encore contre le Paris SG (deux défaites 2-1). « Peut-être ne sommes-nous pas assez bons, peut-être que notre niveau est là », a lâché Michel vendredi dans une conférence de presse où il a ferraillé avec l’ensemble des journalistes.

« Si on finit en roue libre, ça peut être une catastrophe », a prévenu le capitaine marseillais Steve Mandanda. Mais c’était avant le triste nul à Ajaccio (1-1), énième occasion manquée de recoller united nations peu au peloton plusieurs chasseurs européens. « Venir vous voir (l’ensemble des journalistes, ndlr) en disant : ” Ça veterans administration changer “, une fois, deux fois, trois fois… Ça ne sert à rien », ajoutait le portier de l’OM, qui ne veut plus entendre parler de podium.

L’Espoir Boutobba ne veut pas signer

Ce samedi, on en saura united nations peu plus. On saura si le FC Lorient peut espérer, à la faveur d’un calendrier non insurmontable, aller titiller l’ensemble des places d’honneur d’un championnat pas encore décanté. Ou peut-rrtre un si ses supporters devront se contenter d’attendre patiemment le 19 avril prochain et la demi-finale de Coupe de France pour réellement vibrer. Il existe bien une autre alternative, mais elle ne semble plus guère qu’effleurer l’ensemble des pensées de Sylvain Ripoll. « Pour assurer notre maintien le plus vite possible, il faut enchaîner. » En récoltant sept points sur l’ensemble des trois derniers matchs de championnat, en n’encaissant aucun but lors plusieurs trois dernières rencontres, coupe comprise, l’ensemble des Lorientais ont assuré l’essentiel. Sauf improbable catastrophe, on l’ensemble des retrouvera la saison prochaine pour united nations onzième exercice consécutif en Ligue 1, au terme d’une saison qu’ils devraient boucler sans avoir vraiment tremblé. Peuvent-ils y ajouter united nations soupçon de piment et d’excitation ?

Lorient a l’ensemble des cartes en primary

En complément

La fraîcheur en plus

Il ne manque pas forcément grand-chose à cette formation pour viser plus haut dans une Ligue 1 peu hiérarchisée. « Notre marge de progression passe componen united nations meilleur équilibre », reconnaît Sylvain Ripoll, bien conscient qu’entre l’enthousiasme débridé du match contre Guingamp et la solidité corsetée affichée à Bastia, il doit exister en place pour united nations juste milieu. Cet équilibre sera testé ce samedi après-midi à l’aune d’un adversaire mieux armé sur le plan individuel mais dont on n’est tout simplement pas sûr qu’il soit supérieur collectivement. Avec l’avantage en fraîcheur, l’ensemble des Marseillais ayant joué mercredi à Ajaccio, et l’assurance de pouvoir présenter une équipe très compétitive, l’ensemble des Morbihannais semblent avoir l’ensemble des arguments pour prolonger leur bonne série et bousculer une équipe marseillaise visiblement fragilisée.
LORIENT :
Lecomte (cap) – Gassama, Rose, Touré, Guerreiro – Cabot, Ndong, Mesloub, Barthelmé – Waris, Jeannot. Entraîneur : S. Ripoll
MARSEILLE : Mandanda (cap.) – Manquillo, Nkoulou, Rekik, Mendy – Cabella, Isla, Romao, Nkoudou – Fletcher, Batshuayi. Entraîneur : Michel.
Arbitre : M. Buquet.
Ce samedi (17 h)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *