Plusieurs employés civils du FDNY et un employé d’EMS ont intenté une poursuite contre le ministère pour des pratiques discriminatoires d’embauche, d’indemnisation et de promotion.

Le procès, déposé devant le tribunal fédéral de Manhattan vendredi, accuse le FDNY de refuser les augmentations de salaire et les promotions aux employés noirs. Le procès nomme sept plaignants, et vient un peu plus d’un an après le dépôt d’une plainte auprès de la Commission américaine pour l’égalité des chances en matière d’emploi.

«J’ai vu des gens venir au fil des ans, embauchés à un niveau supérieur, pas de preuve, juste un curriculum vitae», a déclaré Stephanie Thomas, une plaignante qui travaille comme informaticienne depuis plus de 29 ans. «L’une des choses qui me dérange émotionnellement et me déçoit en tant qu’employé, c’est qu’ils ont des informations de première main sur mes capacités à travers ce que j’ai produit, grâce à des diplômes, des récompenses au fil des ans, et ils ferment les yeux.

Thomas a dit qu’elle n’a été évaluée que trois fois en près de trois décennies et n’a jamais été promue.

“C’est censé être votre capacité, votre performance”, a-t-elle dit. “Mais j’ai vu des femmes blanches entrer dans la porte et on leur donne la possibilité de monter dans les rangs, d’être des gestionnaires, et je ne le suis pas.”

La plaignante Annette Richardson travaille pour le FDNY depuis 2006 et est directrice des ressources humaines depuis 2009. Après sa promotion il y a huit ans, elle a dit qu’on lui avait offert un salaire de 69 000 $ – 23 000 $ de moins que son prédécesseur blanc. Depuis, elle a reçu deux augmentations de 8%, dont il y a environ un mois, en disant que ses responsabilités ont augmenté.

“Je suis frustré, je suis profondément déçu et j’ai été déçu. . . La plupart des Afro-Américains au sein du service d’incendie connaissent ces mêmes types de situations “, a-t-elle dit. “Je suis juste ici pour la justice pour moi-même, la justice pour mes homologues.”

Le procès va demander une indemnisation, y compris les arriérés de salaire, mais ne précise pas un montant en dommages-intérêts, a déclaré Cyrus Mehri, avocat principal sur la poursuite. La poursuite demande également plusieurs changements au ministère, y compris la nomination d’un groupe de surveillance externe ou d’un groupe de travail, et la création d’un plan approuvé par les tribunaux pour accroître la représentation des Noirs dans les postes civils où ils sont sous-représentés.

Un représentant du FDNY n’a pas répondu à une demande de commentaire.

“Cela commence un voyage aujourd’hui”, a déclaré Mehri. “Nous sommes en mission pour apporter des changements culturels au FDNY. Nous voulons changer tout l’ADN afin qu’il devienne un endroit où les gens se lèvent en fonction du mérite, il devient un endroit où les gens sont payés équitablement, cela devient un lieu d’égalité des chances. ”

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *