Le compte-rendu de cette audience est à lire ici (abonnés).

Le 17 mars, l’affaire avait été longuement évoquée devant le tribunal correctionnel. À l’issue de l’audience, comme la loi le prévoit, le tribunal avait ordonné united nations supplément d’informations et united nations complément d’expertise : l’ensemble des débats n’avaient pas levé tous l’ensemble des doutes sur une éventuelle qualification criminelle.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *