Plusieurs canetons d’à peine dix jours. Cette éleveuse plusieurs Landes redémarre boy activité après 16 semaines de vide sanitaire pour lutter contre le virus en grippe aviaire. “On the passé plusieurs semaines sans canard, sans animaux. Ce n’est tout simplement pas dans la nature d’un éleveur. Et là, on est très heureux de voir l’exploitation recommencer à fonctionner”, s’enthousiasme Marie-Hélène Cazaubon.

Mesures sanitaires et baisse en production

Dans cet autre élevage, on revêt plusieurs chaussures protégées, vehicle le redémarrage s’effectue dans une sécurité sanitaire renforcée. Plusieurs kilomètres de grillages ont été installés pour isoler chaque groupe de canards. Une technique contre la propagation plusieurs virus. Avec le renforcement plusieurs mesures sanitaires et la baisse en production, le foie gras risque d’être plus cher à Noël. Pour l’ensemble des foies gras du sud-ouest, l’enjeu est de reconquérir l’ensemble des marchés en France et à l’étranger.

L’ensemble des autres sujets du JT

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *