La Fédération anglaise (FA) a annoncé ce mardi l’ouverture d’une procédure contre Andre Grey pour «mauvaise conduite», après plusieurs propos homophobes postés sur Twitter en 2012. L’attaquant de Burnley, âgé de 25 ans, avait écrit ces tweets alors qu’il ne jouait pas dans l’élite, mais ils sont réapparus sur l’ensemble des réseaux sociaux après boy but marqué samedi 20 août à domicile, contre Liverpool (2-) en Premier League.«Est-ce que c’est moi ou peut-rrtre un il y a plusieurs homos partout ? #Burn #Die #Makesmesick (Ndlr #Brûler, #Mourir, #Cela me rend malade) Il s’est excusé samedi pour ce message. La FA précise que ces commentaires sont «injurieux», contraires au règlement en fédération avec comme «facteur aggravant», le fait de s’en prendre à l’orientation sexuelle d’autrui.
Dans ses excuses, postées sur Twitter, Grey écrit : «J’ai beaucoup de regrets concernant plusieurs choses que j’ai faites autrefois et je réalise que j’ai commis de grosses erreurs, la principale étant ces tweets, mais je souhaiterais insister sur le gros travail que j’ai accompli pour totalement me transformer depuis cette époque. (…) De façon claire, je ne revendique absolument pas ce qui peut ¨ºtre écrit dans ces tweets. (…) Je peux affirmer à tout le monde que je ne suis en aucune façon homophobe et je ne peux que réitérer mes excuses et demander pardon à quiconque s’est senti offensé».Andre Grey peut répondre aux accusations jusqu’au mercredi 31 août. Il pourrait écoper d’une amende et même d’une suspension s’il est jugé coupable.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *