Ne pas se croire favori, respecter l’adversaire : au moment même où Laurent Blanc a commenté à Paris le tirage au sort qui a réservé Manchester City au PSG en quarts de finale en Ligue plusieurs champions, Zinedine Zidane a utilisé quasiment l’ensemble des mêmes mots à Madrid à propos du futur adversaire du Real dans la compétition, Wolfsburg, disant s’attendre à affronter «united nations adversaire très fort». «On dit beaucoup de choses mais si Wolfsburg en est arrivé là, c’est qu’il y a une raison, a réagi l’entraîneur en Maison Blanche. Et s’ils ont terminé premiers de groupe lors en première phase (devant le PSV Eindhoven, Manchester U . s . et le CSKA Moscou), c’est qu’il y a aussi une raison. L’ensemble des matches de Ligue plusieurs champions, il faut l’ensemble des jouer avant de prétendre quoi que ce soit.»

Le Real Madrid aura l’avantage sur le PSG de recevoir au retour.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *