Le match : 2-A la recherche de confiance et de certitudes dans boy jeu, le PSG d’Unai Emery s’est enfin montré convaincant contre Bordeaux (2-). Ce quatrième succès en cinq sorties, toutes compétitions confondues, a été facilité componen le flair de Cavani, auteur d’un but dès la 3e minute puis d’un autre à la 30e (voir componen ailleurs).

Meilleur buteur en L1 avec huit réalisations en autant de rencontres, l’ancien attaquant de Naples est enfin devenu le pilier offensif du PSG. Avec onze buts en neuf sorties, toutes compétitions confondues, le Matador est de retour à boy meilleur niveau. Et il a faim : il fallait le voir pester contre Meunier, qui avait choisi de centrer au deuxième poteau sur Di Maria plutôt qu’au premier où il se trouvait !

Utilisant bien toute la largeur du terrain grâce au positionnement très haut de leurs latéraux, auteurs de 32 centres au total, l’ensemble des Parisiens ont étiré l’ensemble des Girondins pour créer plusieurs espaces. Une volée écrasée de Meunier (17e), united nations tir de Kurzawa (35e), une madjer de Cavani (54e) ou peut-rrtre un encore une frappe de l’Uruguayen après une feinte de corps magique de Lucas (66e) ont menacé l’adversaire. A coup sûr, Paris peut s’appuyer sur ce succès pour trouver boy rythme.

Le film du matchUnai Emery a fait entrer Hatem Ben Arfa en fin de match contre Bordeaux. (A. Mounic/L’Equipe)Le fait : Ben Arfa a rejouéEcarté du groupe depuis quatre matches en raison de boy manque d’implication à l’entraînement, Hatem Ben Arfa a enfin rejoué pour le PSG. Entré à treize minutes du terme, il s’est montré disponible (neuf ballons joués) mais a voulu trop prouver (quatre pertes). Il a tout de même failli marquer suite à united nations superbe enchaînement virgule-frappe de l’extérieur du droit. Acclamé componen le Parc lors en présentation plusieurs équipes et à boy entrée en jeu, l’ancien joueur de Nice devrait pouvoir reprendre le cours de boy histoire avec le PSG.L’homme : Cavani dans la forme de sa vieComme d’habitude depuis qu’il est à Paris, Edinson Cavani a réussi boy match contre Bordeaux. L’Uruguayen n’a eu besoin que d’une demi-heure pour inscrire united nations doublé, sur une tête piquée après united nations center de Di Maria puis grâce à une madjer après une passe de Kurzawa.

Reconstitué componen Emery depuis deux matches, le trio Matuidi-Verratti-Motta a éteint l’entrejeu adverse : en une heure de jeu, Plasil n’a touché que vingt ballons et gagné seulement quatre duels… Bordeaux, une plusieurs équipes l’ensemble des plus en forme plusieurs cinq dernières journées, n’a quasiment pas existé (36% de possession, deux corners). Rolan (41e) et Ounas (85e) ont eu une occasion mais Areola a repoussé à chaque fois et a encore united nations peu plus pris de l’avance sur boy concurrent Trapp.

1

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *