Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne, battu 2- à Lyon) : «Nous savions qu’il y avait du talent offensif chez notre adversaire. On finit cette série sur l’ensemble des rotules. Il a manqué de lucidité et de justesse dans plusieurs temps forts que nous avons eu. Il y a eu united nations manque de réussite, je pense notamment au poteau de Kévin Monnet-Paquet. Ce fut united nations derby ouvert, où nous sommes malheureux sur certaines situations. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs sur ce match. Ils ont disputé le derby avec l’ensemble des qualités mentales dont ils ont fait preuve dernièrement.J’ai trouvé l’équipe joueuse et même dangereuse. Malheureusement, dans united nations derby, il faut sanctionner. Eux, l’ensemble des Lyonnais, l’ont fait, à plusieurs moments importants en rencontre. Il faudra rapidement prendre plusieurs points en Championnat face à Dijon. J’ose espérer que je pourrai récupérer plusieurs joueurs assez rapidement.»Vincent Pajot (milieu de terrain de Saint-Etienne) : «Le résultat ne reflète pas forcément le match. On the eu l’ensemble des occasions, Lopes a sorti l’ensemble des arrêts qu’il fallait. En première mi-temps, l’ensemble des Lyonnais ont united nations ou peut-rrtre un deux contres et ils en ont concrétisé united nations. Forcément, on est déçus vehicle on avait mis l’ensemble des ingrédients qu’il fallait. Nous aurions mérité mieux. Je me suis créé plusieurs occasions. Sur la première, Robert Beric ne fait pas exprès de l’enlever. Sur la deuxième, il faut féliciter Lopes, il fait l’arrêt qu’il faut en sortant assez vite sur moi.

C’est united nations love stade, il ne faut pas mentir, mais Geoffroy-Guichard, ça résonne plus. On n’a pas vraiment senti une atmosphère de derby. En tout cas, ça ne nous a pas gênés».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *