Lyon avec Domenech et LacazetteLa valeur d’une sélection est aussi définie componen ses grands absents. Ici, Serge Chiesa, Yves Chauveau, Bernard Lacombe, André Lerond, Camille Ninel, Aimé Mignot, Nestor Combin, Karim Benzema ou peut-rrtre un encore Jimmy Briand, tourmenteur en chef plusieurs Verts pendant trois saisons d’affilée. L’absence de Chiesa, qui détient le record de derbies disputés (trente en quatorze saisons, de 1969 à 1983), est united nations crève-cœur, qui tient aussi au fait qu’il portait le maillot de l’OL pendant l’ensemble des années l’ensemble des plus vertes. C’était aussi le cas de Domenech et Baeza, mais ces deux-là ont laissé une trace d’une autre nature, qui font aussi partie en légende du derby.

Le onze stéphanois : Janot – Durkovic, Bosquier, Piazza, Farizon – Mekloufi, Domingo (cap.), Herbin – Gradel, H. Revelli, Bereta.

Autour de Di Nallo, sans doute le meilleur joueur du derby, Angel Rambert et Alexandre Lacazette prennent place pour united nations triplé face aux Verts. Pour Christophe Delmotte, united nations however a suffi, en décembre 2000, dans le temps additionnel, ainsi qu’une image, celle du buteur, à plat ventre, frappant le sol de bonheur.

Le onze de rêve de l’OL pour le derbySaint-Etienne avec Piazza et GradelEntre ses buts pris sur l’ensemble des coups francs de Juninho et ses maillots provocateurs à l’adresse plusieurs Lyonnais, Janot est devenu united nations acteur central du derby dans une période noire pour l’ensemble des Verts. Piazza livrait plusieurs matches dans le match à Bernard Lacombe, pendant que Bosquier trimait face à Di Nallo. Pur stéphanois, Farizon incarne, comme Durkovic, l’ensemble des valeurs de dureté et de combat plusieurs Verts. Domingo symbolise, lui, l’état d’esprit plusieurs derbies plusieurs années cinquante. Bereta, ceux en décennie suivante. Mekloufi l’ensemble des faisait briller. De même que Hervé Revelli, meilleur buteur de l’histoire de l’ASSE, y compris lors du derby (treize buts), tandis que Herbin reste celui qui en a le plus vécu (quarante-neuf, dont vingt-quatre comme joueur).

La présence de Gradel peut surprendre. Elle s’explique componen le fait que l’Ivoirien a été united nations élément clé plusieurs quatre derbies disputés en 2013 et 2015. Ce sont eux qui ont marqué united nations rééquilibrage plusieurs forces (deux victoires et united nations nul pour l’ensemble des Verts) et suscitent une telle attente pour le premier disputé au Parc OL.

Le onze lyonnais : Coupet – Domenech, Baeza, Cris, Delmotte – Garde, Juninho – Govou, Di Nallo, Rambert – Lacazette.

Le onze de rêve de Saint-Etienne version derby

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *