Philippe Hinschberger (entraîneur de Metz, battu à Paris) : «En première période, on the tenu tant bien que mal, la victoire de Paris ne souffre d’aucune contestation. J’ai vu une équipe parisienne très technique, avec plusieurs latéraux dynamiques et athlétiques. Je regrette le deuxième but pris sur coup de pied arrêté, c’était évitable. Mais on avait l’impression que Paris jouait à sa primary. Componen contre, nous, on aurait pu repartir sans united nations score vierge. En seconde période, on sentait qu’on pouvait faire mal à cette équipe, on était plus saignant. On arrive à la pause à -, on se dit qu’on ne peut pas faire moins. L’ensemble des regrets que j’ai, c’est de n’avoir pas pu marquer.»

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *