Des fans du Nacional et la police locale se sont affrontés dans les gradins. Sur la pelouse, les joueurs ont perdu leurs nerfs en fin de partie, obligeant l’arbitre colombien Wilmar Roldan à intervenir. Après avoir dégainé huit avertissements au cours de la deuxième période, l’homme en noir est passé à la vitesse supérieure en sortant quatre cartons rouges entre la 89e minute et la fin du temps additionnel. Botafogo a fini la rencontre à dix alors que le Nacional n’avait plus que huit joueurs sur le terrain au moment du coup de sifflet final.

En quart de finale, le club de Rio affrontera un autre club brésilien, le Grêmio Porto Alegre, qualifié contre les Argentins du Godoy Cruz (1-0, 2-1).

Le huitième de finale retour de Copa Libertadores entre Botafogo et le Club Nacional s’annonçait orageux en tribunes, mais les joueurs ont aussi donné le change sur le terrain avec une fin de match riche en cartons. Au milieu de la confusion, les Brésiliens se qualifient pour le tour suivant.

provoqués par les supporters venus d’Uruguay, la rencontre au stade Nilton Santos a connu son lot de troubles au milieu desquels le club brésilien a validé son billet pour les quarts (2-0, 3-0 score cumulé).

Publié le

Le tableau des quarts de finale

River Plate (ARG) – Jorge Wilstermann (BOL)
Lanus (ARG) – San Lorenzo (ARG)
Santos (BRE) – Barcelona SC (EQU)
Grêmio (BRE) –Botafogo (BRE)

Foot Libertadores

Rédaction

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *