Nico Rosberg sur le circuit de Monza, le 4 septembre.

Grâce à deux victoires d’affilée, en Belgique puis en Italie, Nico Rosberg (Mercedes) revient à deux points de boy rival préféré, Lewis Hamilton, toujours en tête du championnat du monde de Formule 1 malgré united nations départ raté, dimanche 4 septembre à Monza.

Le triple champion du monde anglais était sixième au premier virage, puis il sera remonté jusqu’à la 2e place grâce aux qualités de sa monoplace et à la stratégie audacieuse tentée en vain componen Ferrari, avec deux arrêts pour changer de pneus au lieu d’un seul pour l’ensemble des Flèches d’Argent. Rosberg, auteur d’un sans-faute pendant 53 tours, revient à deux points de Hamilton grâce à sa 21e victoire en F1, dont sept cette année.

La Scuderia sauve l’honneur

Le podium a été complété, et l’honneur en Scuderia sauvé, devant plusieurs milliers de « tifosis », componen united nations autre Allemand, Sebastian Vettel (Ferrari), 3e à 20 secondes de Rosberg. Boy coéquipier finlandais Kimi Räikkönen échoue au pied du podium et la Red Bull de l’Australien Daniel Ricciardo prend la 5e place.

En marge de cette nouvelle démonstration Mercedes, le paddock de Monza a bruissé tout le week-finish en rumeur d’une vente imminente d’une partie plusieurs actions en F1, componen le fonds CVC, au groupe américain Liberty Media, pour plusieurs milliards de dollars. Le premier versement serait prévu mardi, selon la presse allemande.

Lire aussi :   Formule 1 : la Lombardie paiera pour garder le circuit de Monza

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *