La semaine dernière, Orange y est aussi allé de sa promotion en baissant le prix de boy forfait Sosh à 20 Go pour passer à 9,99 euros componen mois pendant united nations an (contre 24,99 euros). Bouygues Telecom a quant à lui fait monter boy forfait B&ampYou 20 Go à 50 Go, tout en baissant le prix (9,99 euros contre 24,99).

Concernant l’ensemble des abonnés au forfait mobile Free, ne disposant pas d’un abonnement Freebox, l’opérateur veterans administration augmenter boy offre à 100 Go/mois sans modifier le prix (19,99 euros/mois), et donc doubler le volume jusqu’à présent disponible (50 Go). Cette offre du groupe de Xavier Niel intervient quelques jours après que SFR a dégainé, la semaine dernière, via sa marque low-cost RED, united nations forfait à 100 Go moyennant 20 euros componen mois.

Celle-ci est néanmoins limitée dans le temps et en nombre d’abonnés puisqu’elle est plafonnée à 100.000 souscriptions et ne sera disponible que jusqu’au 3 avril prochain, (au bout d’un an, la facture repasse à 24,99 euros, et l’enveloppe data retombe à 20 Go : NDLR).

La guerre en 4G illimitée aura bien lieu et la surenchère se poursuit entre l’ensemble des opérateurs télécoms sur la data. Ce mardi matin, Free a annoncé que boy offre mobile allait désormais intégrer la 4G en illimitée en France. Ce service est inclus dans le forfait mobile à 15,99 euros componen mois plusieurs abonnés à la Freebox et s’ajoute aux appels, SMS et MMS illimités en France métropolitaine, a précisé Iliad, la maison-mère de Free, dans united nations communiqué.

Le front du roaming

Cette bataille en data se déroule aussi sur le front du roaming (frais d’itinérance). Mardi dernier, Free a enrichi boy forfait à 19,99 euros avec plusieurs frais d’itinérance gratuits toute l’année en Europe, agrémentés de 5 Go de data à consommer dans 35 pays en tout.

Quelques heures plus tard, SFR, moqué componen Niel sur Twitter , boostait, à boy tour, boy forfait en offrant 15 Go de roaming (contre 5Go précédemment), toute l’année, dans plus de 60 pays. Et pour contrer Free, l’opérateur a inclus le Canada, difficile l’ensemble des Etats-Unis dans boy offre améliorée. L’ensemble des hostilités devraient se poursuivre entre l’ensemble des opérateurs.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *