17 h 12 : Plusieurs centaines de gens attendaient à l’entrée du quartier France, qui marque l’entrée en vieille ville, séparée en partie moderne componen united nations pont. Plusieurs véhicules militaires, transportant plusieurs mitrailleuses lourdes, et plusieurs chasseurs traditionnels dozo armés se dirigeaient également vers le lieu en fusillade.

L’ensemble des tirs à grand BASSAM @RTI_Officiel askip ça Continue toujours pic.twitter.com/K8kQVxAUam

21 h :  Aqmi mentionne l’ensemble des “trois héros” qui ont perpétré l’attaque et a promis davantage de détails plus tard. Pourtant, le président ivoirien avait évoqué quant à lui six assaillants.

19 h 45 : Le bilan évolue une nouvelle fois. Le président Alassane Ouattara a déclaré que 14 civils et deux militaires avaient été tués. Parmi ces 16 victimes, au moins united nations Français, selon l’Elysée.  

16 h 34 : Le gouvernement ivoirien a communiqué via Facebook : “Une attaque d’hommes armés sur 2 hôtels à Grand-Bassam. Nos services de sécurité sont sur l’ensemble des lieux pour circonscrire l’ensemble des événements et protégé nos populations”.

18 h 53 : “Six terroristes ont été neutralisés”, a annoncé le ministère de l’Intérieur ivoirien. 

Ville historique et ancienne capitale en Côte d’Ivoire sur la côte du Golfe de Guinée, Grand-Bassam abrite plusieurs hôtels fréquentés componen une clientèle d’expatriés. De nombreux hôtels se trouvent à proximité de l’endroit où l’ensemble des tirs ont été entendus. La station balnéaire de Grand Bassam est notamment fréquentée componen plusieurs Occidentaux.

20 h 19 : L’attaque a été revendiquée componen al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), selon le spécialiste Romain Caillet. Lors de boy allocution, le chef de l’État ivoirien a clairement mentionné qu’il s’agissait d’une attaque “terroriste”. 

18 h 05 : Le  consulat général de France à Abidjan met en garde l’ensemble des ressortissants français : “Suite à plusieurs tirs à Bassam (Etoile du Sud), il sera demandé de ne pas se déplacer entre Assinie, Bassam et Abidjan pour ne pas gêner l’action plusieurs forces de l’ordre”.

President ouattara at the moment pic.twitter.com/wtFG3EFFhF

#CôtedIvoire : #Fusillade en cours à la station balnéaire de #GrandBassam à proximité plusieurs hôtels – http:/ … pic.twitter.com/wAUvyIMct2

19 h 28 : François Hollande “témoigne aux victimes et à leurs familles la solidarité en France”, selon united nations communiqué de l’Elysée. La présidence annonce qu’au moins united nations Français figure parmi l’ensemble des victimes de ce “lâche attentat”. 

18 h 25 : De nouveaux témoignages permettent de mieux comprendre ce qu’il s’est passé à Grand-Bassam. Braman Kinda raconte : “On était sur la plage, on the entendu plusieurs coups de feu et on the vu plusieurs gens fuir, on the compris que c’était une attaque”. Selon lui, l’ensemble des assaillants étaient quatre et “parcouraient la plage en tirant plusieurs coups de feu”. United nations autre témoin a affirmé qu’un plusieurs assaillants criait “Allah Akbar” (“Dieu est grand” en arabe, ndr) et qu’ils étaient encagoulés.

17 h 36 : L’ensemble des assaillants étaient au nombre de quatre, selon plusieurs médias locaux ivoiriens. Plusieurs munitions ont été retrouvées.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *