He moves back to red figures.pic.twitter.com/tD0Eq6DKFs

Golf USPGA

Thorbjørn Olesen et Kevin Kisner sont en tête de l’USPGA après le premier tour. À -4, ils possèdent un coup d’avance sur un groupe de 5 joueurs. Alexander Levy est pour le moment 80e

@BKoepka!

Dans la même partie que Rory on trouvait également Rickie Fowler et Jon Rahm. Les deux hommes s’en sont mieux sortis que McIlroy. Malgré une journée plombée par un triple bogey concédé au 5, l’Américain s’est bien rattrapé et s’offre une première carte de 69 (-2) qui le place dans le top 10 de l’épreuve à deux coups d’Olesen. De son côté Jon Rahm ouvre son tournoi avec une carte sous le par (70, -1) et se retrouve 14e.

— PGA TOUR (@PGATOUR) 10 août 2017

Sergio miné par le “Green Mile”

A l’issue du premier tour Spieth est pour le moment 33e.

À commencer par Sergio Garcia. Parti du 10, le vainqueur du Masters a coulé dans le “Green Mile” (enchainement 16,17,18) : balle dans l’eau sur son 2e coup au 16 pour double, 3 putts au 17 pour bogey et une nouvelle balle dans l’eau au 18 pour un nouveau double. Au final, l’Espagnol rend une carte de 75 (+4) et se retrouve 80e. De son côté, Jordan Spieth a limité la casse et se contente d’une carte de 72 (+1). « Je suis encore dans le coup, ce n’est que le premier tour. Mais demain va être une journée très importante. Si j’ai 5 coups de retard au début de la journée, je devrais être à moins de 5 coups de la tête à la fin de la journée pour pouvoir jouer ce parcours pour la gagne. »

Alerte trou en un au 4 : Joos Luiten (+5 – 95e)

Quail Hollow 1, Rory 0

? MAJOR ACE ALERT! ?

Tout avait pourtant bien commencé pour Alexander Levy. Parti du 10, le Français passait ses neuf premiers trous dans le par avec seulement un birdie et un bogey sur sa carte. Propre. Son retour sera moins linéraire. Après un fairway loupé au 1, son deuxième coup attérit dans le bunker. La sortie est excellente mais Alex loupe son putt (1m20 en descente) et concède le bogey. Après un bon par sauvé au 2, El Toro signera un nouveau bogey au 3 : après un premier drive légérement à droite, son deuxième coup à la limite du bunker dépasse le green. Enfoncé dans le rough son chip est court. Il faudra deux putts à Levy pour finir le trou. Deux bogeys qui en appeleront 2 autres sur son retour. Au final, Alexander rend une premiere carte de 75 (+4) et se retrouve 80e.

Levy dans le dur

On l’avait propulsé au rang de favori numéro un avant le tournoi mais Rory McIlroy n’est pas leader à l’issue du premier tour. Sur un tracé de Quail Hollow qui ne lui rappelle que des bons souvenirs (144 birdies et eagle sur le parcours du Wells Fargo Championship depuis 2010), le Nord-Irlandais a moins brillé. Dans sa nouvelle configuration, le parcours a donné du fil a retordre à Rors. Si Rory signe 4 birdies, il concède également un double et 3 bogeys. Sous les yeux de Michael Phelps venu en passioné, le double vainqueur de l’épreuve rend une première carte de 72 (+1) et pointe en 33e position.

Publié le | Mis à jour le

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *