Les négociations entre la direction de la Société et de l’intersyndicale CGTR-CFDT-FO a repris ce matin. le trente planteurs sont venus manifester leur mécontentement en entrant sur le site de Bois-Rouge.

LIRE AUSSI : Communiqué de Bois Rouge : la grève prolongée

Le ton est rapidement monté entre les planteurs et de gestion et les gardes de sécurité ont dû intervenir. Les planteurs qui ont été reçus ont donc mis un ultimatum à la gestion de l’ pour trouver un accord rapidement.

LIRE AUSSI : Tereos appelle à “faire preuve de responsabilité pour redémarrer la campagne de sucre”

En fin de matinée, aucun accord n’a été trouvé, entre les parties, en dépit d’une proposition de la Société à plus de 2000 € pour la motivation. La tension est montée d’un cran sur le terrain et la police a été appelée en renfort.

La direction de l’Entreprise souhaite renvoyer l’affaire à la l’Emploi de cadres pour la médiation. Mais les manifestants ne sera pas reçue jusqu’à lundi, ce qui pourrait retarder encore plus le sucre de l’année de cette année.

Les planteurs voulez obtenir une solution aujourd’hui pour commencer à fournir de la canne à demain et laisse à la direction 16 avant un durcissement de l’événement à l’usine de Bois-Rouge.

H

H

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *