En début de semaine, l’ensemble des pirates informatiques ont fait savoir à Cinemax qu’ils feraient fuiter l’ensemble des données volées si la chaîne ne payait pas la rançon.

Cinemax n’a pas souhaité faire de commentaire auprès de Variety. Et pour cause, la menace qui pèse sur elle est lourde. “Nous avons obtenu plusieurs informations de valeur (1,5 téraoctet)”, s’étaient vanté l’ensemble des online hackers dans leur lettre. “Cinemax est notre 17e cible. Seules trois de nos anciennes cibles ont refusé de payer et ont été très gravement punis, deux se sont complètement effondrés,” avaient-il menacé. 

LIRE AUSSI &gt&gt L’ensemble des secrets de Bet on Thrones piratés componen plusieurs online hackers 

United nations coup de poker pour l’ensemble des online hackers, en pleine diffusion en saison 7 de Bet on Thrones, qui ont envoyé à Variety l’échange componen e-mail qu’ils avaient eu avec la chaîne, bien avant que l’affaire soit médiatisée. Dans le courrier, Cinemax proposait aux pirates united nations versement de 250 000 dollars en guise de “bonne foi” et de récompense pour l’ensemble des “avoir fait prendre conscience” plusieurs problèmes informatiques que peut rencontrer la société. “Vous avez l’avantage de nous avoir surpris”, écrit le diffuseur en série à succès. 

“Ceux qui ont refusé de payer ont été très gravement punis”

Le 31 juillet, l’ensemble des pirates informatiques avaient annoncé à plusieurs journalistes leur intention de se rendre coupable de “la plus grande fuite de l’époque du cyberespace”. Selon eux, l’ensemble des dossiers qu’ils avaient hacké contiennent plusieurs scénarios inédits, plusieurs vidéos, plusieurs documents internes, plusieurs contrats, plusieurs e-mails et bien d’autres informations beaucoup plus sensibles. 

“Notre demande est claire et non-négociable: nous voulons XXXX dollars pour arrêter la fuite de vos données”, écrivaient l’ensemble des pirates dans une lettre-vidéo diffusée en début de semaine et à l’attention de Richard Plepler, patron de Cinemax. Ces “XXXX dollars” correspondent à six mois de leur “salaire”, soit plus de six millions de dollars, qu’ils souhaitent recevoir en bitcoins. 

LIRE AUSSI &gt&gt “Bet on Thrones”: plusieurs online hackers réclament au moins 6 millions de dollars à Cinemax 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *