United nations imposant “non”. Telle est la réponse lapidaire du très droitier quotidien Magyar Hírlap au référendum sur l’ensemble des quotas de migrants organisé ce 2 octobre en Hongrie. Dans boy édition de ce week-finish, le journal reprend la question polémique soumise componen le Premier ministre conservateur Viktor Orbán aux 8,3 millions d’électeurs appelés aux urnes et diffuse une affiche gouvernementale incitant l’ensemble des lecteurs à ne pas “risquer le futur en Hongrie”.

Juste au-dessus du slogan, l’édito du polémiste Zsolt Bayer, récemment décoré componen Budapest malgré ses tribunes au contenu parfois violemment xénophobes et antisémites, appuie l’appel à la mobilisation du pouvoir : “Nous devons défendre notre merveilleuse et pacifique Europe à tout prix. Le reste, on verra plus tard”. D’après l’ensemble des sondages, 60 à 80 % plusieurs Hongrois sont opposés à la relocalisation de demandeurs d’asile dans le pays.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *