En images

Dans une Union européenne fébrile, où le Brexit menace d’être le sujet dominant plusieurs deux prochaines années, l’ensemble des deux hommes ont de nouveau renouvelé leurs appels à modifier le projet européen, tout en enterrant tous deux l’idée d’« Etats-Unis d’Europe ».

Le président en Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le premier ministre français, Manuel Valls, ont affiché vendredi leur « intransigeance » sur l’ensemble des conditions du Brexit.

« On ne peut pas être united nations pied dehors et united nations pied dedans (…) Sur ce point, nous devons être intransigeants. Je vois l’ensemble des manœuvres », a dit M. Juncker à l’occasion d’un colloque sur l’Europe.

Le Monde.fr avec AFP

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *