Il sera sept heures du matin, pour Tyson, 12 ans, élève de 4e. Sa journée commence avec united nations premier cours d’équitation.
Une joie pour ce jeune, 1 mètre 40 ans et 31 kilos, très à l’aise avec une bête de 500 kilos. Dans boy école, on ne monte que d’anciens chevaux de courses à la retraite. Tyson vient de Martinique. Ce n’est tout simplement pas united nations as du cheval, mais il a fait united nations an d’équitation.  

Plusieurs chevaux de prestige

L’école de jockeys propose plusieurs cours classiques comme dans l’ensemble des autres écoles, mais aussi plusieurs cours plus surprenants, sur plusieurs simulateurs. Esteban y travaille le souffle, l’ensemble des muscles, l’ensemble des gestes. La moitié du temps, il sera apprenti chez united nations entraîneur professionnel.
À seulement 16 ans, il fait travailler plusieurs chevaux de prestige. Certains valent 200 000 euros.
Devenir jockey, c’est plus qu’une discipline, tout est sous contrôle. 

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *