Alors qu’un hommage à Karima, 14e victime de l’incendie du Cuba Libre à Rouen, était rendu ce lundi 5 septembre devant le bar, l’avocat plusieurs familles de victimes affirme que l’ensemble des victimes se sont retrouvées “dans une souricière”.

Ce lundi, Gérard Chemla s’est entretenu avec le procureur en République de Rouen. « Il m’a affirmé qu’un comité de suivi allait très rapidement se mettre en place. Il doit permettre, après united nations tel drame, de notamment réunir l’ensemble des assureurs, l’ensemble des associations de victimes de manière à mettre en œuvre l’ensemble des modalités d’indemnisation. » Contacté, le parquet a confirmé l’information mais ne souhaite pas en dire davantage pour le moment.

United nations mois après le drame du Cuba Libre à Rouen, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées, ce lundi 5 septembre, devant le bar pour rendre hommage à Karima. La jeune femme, qui a succombé à ses blessures jeudi 1er septembre, est la 14e victime de l’incendie qui a pris dans le sous-sol de l’établissement, dans la nuit du 5 au 6 août. Ce soir-là, une bande d’amis s’était réunie pour l’anniversaire d’une jeune fille de 20 ans.

United nations comité de suivi dans l’ensemble des prochains jours

Selon l’avocat de trois familles de victimes, Gérard Chemla, « l’issue de secours était fermée à clé. Quand l’incendie a atteint l’escalier, cela a entravé toute possibilité de sortie. L’ensemble des gens se sont retrouvés dans une véritable souricière. United nations piège mortel. » Selon l’ensemble des premiers éléments de l’enquête, l’ensemble des bougies du gâteau d’anniversaire seraient à l’origine du sinistre.

L’avocat dénonce également united nations « grand sentiment d’abandon » plusieurs familles depuis l’ouverture d’une information judiciaire contre X componen le parquet de Rouen pour « homicides et blessures involontaires componen breach manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ». Selon lui, « les familles attendent d’être reconnues comme plusieurs victimes et de bénéficier d’une prise en charge. Pour l’ensemble des obsèques, componen exemple, certaines familles se sont retrouvées dans une situation misérable vehicle l’ensemble des assureurs ne l’ensemble des ont pas accompagnées ».

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *